FINANCE

 

Parler finance implique les notions suivantes :

- Notion de Pricing : Le Pricer est un outil qui permet de déterminer le prix théorique d'une option (prime). Diverses méthodes peuvent être utilisées pour calculer le montant de la prime, mais la plus célèbre et la plus utilisée est celle Fischer Black et Myron Scholes, appelée méthode de Black & Scholes.
Le calcul du prix d'une option nécessite 5 données : le cours du sous-jacent, le prix d'exercice, l'échéance, la volatilité, le taux d'intérêt. Certains pricers sont réversibles, c'est-à-dire qu'ils donnent la possibilité de ne remplir que 4 champs (n'importe lesquels) sur 5 (les 4 données ci-dessus+prime de l'option), et le pricer calcule la 6e donnée manquante. Ainsi, les pricers sont utilisés assez souvent pour déterminer la volatilité implicite d'une option.

D'autres modèles plus complexes nous permettent de retourner le prix d'une option :
- Monte Carlo
- Radial Basis Function
- Différences Finies
- Constant Elasticity Variance
- SABR

- Volatilité implicite : La volatilité implicite est un indicateur utile pour l'investisseur puisqu'elle correspond à la volatilité anticipée par les participants du marché pour la durée de vie de l'option et transparaît dans la prime de l'option. Notez que plus la volatilité implicite est élevée, plus la prime de l'option est élevée et vice versa. L'investisseur peut ainsi comparer la volatilité implicite à la volatilité historique de l'actif sous-jacent, et se forger sa propre opinion de la volatilité à venir pour l'aider à implanter la stratégie sur options qu'il juge optimale.

D'options :
- Option d'achat : Contrat d'achat impliquant deux acteurs. L'un accorde le droit à l'autre de lui acheter un actif contre versement d'une prime. L'achat est fixé par un prix d'exercice durant une période (pour les options américaines) ou à une date précise (pour les options européennes).

- Option de vente : Contrat de vente impliquant deux acteurs. L'un accorde le droit à l'autre de lui vendre un actif contre versement d'une prime. La vente est fixée par un prix d'exercice durant une période (pour les options américaines) ou à une date précise (pour les options européennes).

- Option vanille : Contrat le plus classique qui consiste à acheter ou vendre un produit dérivé à un prix et une date fixée à l'avance.

- Option exotique : Les options exotiques sont des produits complexes, qui constituent un marché d'une réelle importance depuis les années 1990. Leur nom vise surtour à les différencier des options standards européennes ou américaines. Ce sont des options qui ne sont traitées que sur les marchés de gré à gré (Over the Counter) à la différence des options
standards traitées dans les marchés organisés. Elles visent é répondre à des besoins spéciques d'assurance des grands groupes financiers, des compagnies d'assurance, fonds de pension, etc...

Exemple d'options exotiques : Asiatique, Lookback, Barrière...

- Smile de volatilité : Effet graphique de la courbe de volatilité d'une option. La volatilité est plus élevée hors de la monnaie que dans la monnaie. Le graphique forme un sourire, avec un volatilité plus forte aux extrêmes.

- Couverture : La couverture est une action qui vise à réduire le risque qu'une position génère. Il existe deux possibilités :
soit annuler cette position en la revendant donc en faisant la négociation d'un contrat en sens inverse,
soit employer un instrument financier adéquat, en général dans les produits dérivés.
La couverture financière représente une fraction, une partie du montant d'une opération libellée en « Règlement différé ». La couverture sert comme garantie contre la volatilité ainsi que contre le risque de marché. Comme elle n'immobilise qu'une partie de la transaction, la couverture crée un effet de levier.

- Sensibilité : C'est un indicateur mesurant l'impact sur le prix d'une variation d'un parametre pris en compte pour son calcul(volatilité, taux d'intérêt, maturité...).

- Réduction de variance : Différentes méthodes existent pour réduire la variance. Nous verrons principalement une aide de réduction par les variables de contrôles et pont brownien